7 : Docteur, donnez-moi quelque-chose pour arrêter de fumer.

Il n’y a pas de médicament “miracle” pour arrêter de fumer, mais il existe des traitements validés scientifiquement pour vous aider à arrêter de fumer, si vous êtes motivé.
Le plus important, en effet, est votre motivation à l’arrêt, c’est-à-dire le fait de penser que votre vie sans le tabac va vous apporter plus de bénéfices, plus d’avantages que la poursuite de votre tabagisme. Pour avoir une idée de votre motivation vous pouvez vous rapporter au test Q MAT, ou prendre un rendez-vous de consultation au Point Souffle Santé.
Si vous décidez d’arrêter de fumer, le traitement, le plus souvent des substituts nicotiniques, va vous permettre d’apprendre à vivre sans tabac de la manière la plus confortable possible.
Vous allez en effet développer des automatismes, vous permettant, chaque fois que vous pensez à la cigarette, de l’évacuer par exemple par la prise d’un verre d’eau, mais vous pouvez imaginer autre chose, l’important étant de développer cet automatisme, par la répétition.
Cet apprentissage va se faire très vite pour tout ce qui est répétitif, c’est-à-dire les situations, les comportements de votre vie quotidienne, qui étaient en relation avec la cigarette.
Il y a deux situations à risque où l’envie de fumer est plus difficile à contrôler : la fête ou le stress. L’apprentissage en sera un peu plus long mais vous y arriverez et n’oubliez pas que plus il y a de confiance dans l’arrêt du tabac, moins il y a d’envie de fumer…