Nos Missions

Quelques fondamentaux

Les fondements du CSAPA tiennent dans :

– Le diagnostic et le traitement de l’usage de tous produits psychoactifs licites ou non, et de ses conséquences sur le plan somatique, psychique, social, professionnel, etc.

– Le diagnostic et le traitement de la dépendance au sens large du terme

– Le repérage précoce et l’accès aux soins des publics les plus fragilisés

– La protection physique ou psychique des personnes.

– La prévention et le traitement de l’exclusion dans les différents domaines où elle se repère, spécialement en lien avec la consommation de stupéfiants

– L’accès à l’autonomie (matérielle et psychique) dans la mesure des capacités propres à chacun(e).

separation

Une offre de soins

L’offre de soins fondée à minima sur les principales orientations stratégiques suivantes :

– l’accueil et la prise en considération des personnes, de leur situation, des conduites addictives et des comportements qu’elles présentent, dans une attitude de non-jugement et sans à priori thérapeutique, quel que soit le moment de leur parcours ;

 

– la diversité des modes d’intervention ainsi que la pluralité des moyens de rencontre adaptés aux conditions de l’établissement d’une relation de confiance : accueils en collectif ou individualisé, entretiens avec ou sans rendez-vous, accompagnements à l’extérieur, activités participatives, etc.

 

-l’intentionnalité de soins, et la mise en œuvre concertée d’objectifs et de modalités de soins individualisés;

– la transdisciplinarité des soins : de la nécessité, la continuité et la complémentarité des prestations médicales, psychologiques, sociales et éducatives, à la transversalité et l’interactivité des interventions et des pratiques

– le travail en réseau de partenaires, de la connaissance mutuelle à la coordination des interventions auprès du public reçu entre les services et les acteurs sanitaires et sociaux locaux, jusqu’à une collaboration active et continue centrée sur l’intérêt individuel et/ou collectif des personnes.

 separation

Des Spécificités

– Ateliers individuels ou collectifs : Ces ateliers viennent en soutien de l’accompagnement des personnes. Ils peuvent être individualisés, dans le cadre d’une démarche thérapeutique, encadrée par un psychologue et un intervenant spécialisé ; ils peuvent être collectifs, visant la réinsertion par le biais de médiations diverses.

Arts plastiques, création sonore, sophrologie ; ateliers d’écriture, de jardinage…

 separation

Consultations jeunes consommateurs

Tous les jours pendant midi et tous les mercredis après-midi. rond-cJC

Accueil des jeunes de moins de 25 ans et de leur entourage, rencontrant un problème de consommation de produits, ou de dépendance à un comportement (jeux par exemple).

Les grands objectifs des « consultations jeunes » se déclinent de la façon suivante :

– Répondre aux demandes d’information ou d’aide des mineurs ou jeunes majeurs rencontrant des difficultés et/ou des questionnements concernant leur consommation ou leurs comportements.

– Permettre aux jeunes accueillis d’évaluer où ils en sont

– Prévenir la dépendance et les usages nocifs

– Diagnostiquer et prendre en charge l’usage nocif

– Etayer le travail du réseau sanitaire et social œuvrant auprès des jeunes.

– Mobiliser le jeune sur des centres d’intérêts en dehors du produit consommé

 

separation

Unité de délivrance de méthadone

Le lundi journée, mardi matin, jeudi matin, vendredi matin. Heures d’ouverture du CSAPA (9h- 17h).

Après un bilan médical, psychologique et social, il peut être proposé à l’usager un traitement de substitution.

L’Unité Méthadone propose la prise en charge cadrée des usagers d’opiacés avec substitution par le chlorhydrate de méthadone des opiacés illégaux et/ou des opiacés légaux avec mésusage ainsi que du mésusage des traitements de substitution par la Buprénorphine Haut Dosage (BHD).

Pour un traitement de substitution par la méthadone, une étape d’inclusion est mise en place. Simultanément l’usager peut bénéficier du soutien et de l’accompagnement de l’équipe psycho-sociale.

Possibilité de passage en médecine et pharmacie de ville dès que le patient se trouve en capacité de suivre seul son traitement.

 

separation

Visites à Domicile

Dans le cadre de l’accompagnement des personnes entrées dans une démarche de soins, possibilité de soutien aux démarches de la vie quotidienne, par le biais d’accompagnements et de visites à domiciles. Une technicienne de l’intervention sociale et familiale est plus spécifiquement chargée de ces accompagnements, ainsi que les travailleurs sociaux assurant une permanence délocalisée.

Par ailleurs, et associées aux permanences de proximité, des interventions à domicile peuvent être mises en place, sur sollicitation de la famille, de partenaires médicaux ou sociaux, ou par la personne elle-même. Les visites à domicile sont également destinées à mobiliser les personnes très éloignées géographiquement, pour un entrée en soins.

 

Interventions en Maison d’Arrêt

Les professionnels du CSAPA08 interviennent à la Maison d’arrêt de Charleville-Mézières, auprès de détenus souffrant d’un problème d’addiction, en lien avec d’autres intervenants sanitaires, médico-sociaux, et judiciaires : l’Unité de Consultations et de Soins Ambulatoires (UCSA), le SPIP. Ces interventions se font auprès des détenus ayant une problématique d’addiction, en fonction de leur demande ou à titre préventif auprès de ceux qui ont des consommations à risques.

Des entretiens individuels sont mis en place à la demande des détenus, de l’équipe de l’UCSA (Infirmière, Médecins), du SPIP.. Ils permettent la mise place d’un accompagnement personnalisé, et préparent le détenu à sa sortie. Un projet de soins est mis en place, en coordination avec les professionnels concernés et avec l’adhésion du détenu.

Des ateliers collectifs à visée thérapeutique :

Ce temps d’atelier collectif regroupe 4 à 10 personnes. Il est toujours précédé d’une information globale sur les dispositifs de soins et d’accompagnement en addictologie du Département.

Il comporte aussi une présentation de l’équipe du CSAPA, de ses missions, de son organisation.

Ces ateliers permettent aux détenus d’échanger et de dialoguer sur des thèmes qui les intéressent. Ils peuvent entraîner l’émergence d’une prise de conscience de difficultés personnelles. Cela permet une connaissance des dispositifs et des intervenants.